• Frédéric Paris

Try Everything (oh!oh!oh!oh!oh!oups!) : Zootopia, 2016, Disney

Mis à jour : févr. 19

Personne ne sait pourquoi j'ai été attiré par ce film en conséquence de la chanson thème, Try everything de Shakira... "What the tabernacle a fourrée le chien?" comme le dise les québécois.


Film qui donne le feu suivant l'intensité d'une fonction gaussienne, rappelant par le fait même la plupart des relations amoureuses, que ce soit en terme de continuité de la courbe dans le temps zoomé qu'en terme de forme de la courbe dans l'espace dézoomé. Les premières minutes nous soulèvent en effet vers des pointes d'émotivité extraordinaires, notamment au moment de la découverte de Zootopia, ville soigneusement conceptualisé rappelant l'île de The Witness; on y retrouve l'ensemble des grands biomes terrestres, l'espace offrant une synthèse de nos extrapolations planétaires à diverses degrés.


Tout cela se projette au travers d'un filtre astucieux, celui du modèle capitaliste tel qu'il est vécu par des animaux anthropomorphisés d'une manière époustouflante. Rarement a-t-on vu une parabole aussi bien stéréotypée dans le cadre d'un exercice sur un des plus grands bidonproblèmes de l'existence moderne, à savoir le versus entre l'être voulu et l'être étant. Quoi de mieux que des bêtes humaines pour le résoudre?


Toutefois, le rêve se réveille peu à peu vers le bas quand on comprend que dans le soucis de rendre la chose accessible à un jeune public, les créateurs ont simplifiés en coupant le message en carré alors que l'objet devrait conceptuellement parlant être circulaire pour ne pas pouvoir entrer dans une ouverture carré. C'est qu'à force d'avoir trop de succès, les protagonistes du film corrompent le thème de l'essai au coeur du film en ne montrant pas aux spectateurs l'échec complet faisant parti l'ordre des possibles de l'entreprise; au bout du compte reste l'impression que l'officier Hops est invincible. Si elle l'est, tant mieux, mais si elle ne l'est pas, c'est qu'elle a eu de la chance, point barre. Mais quoi faire de ceux qui ne sont pas invincibles, qui sont faibles même? Le film de répond pas à cette question, du coup = vague à l'âme.


En bref, un film pour enfant un peu con qui donne le feu suivant l'intensité d'une fonction gaussienne, rappelant par le fait même la plupart des relations amoureuses, autant en terme de continuité de la courbe dans le temps zoomé qu'en terme de forme de la courbe dans l'espace dézoomé.



Fonction gaussienne bitch.

22 vues

©2019 by Shaologie. Proudly created with Wix.com