• Frédéric Paris

Trouvailles et bidules occultes #2: Archéologie d'une heure anxiolithique

25 janvier 2021, 6h30. Corps cacochyme, âme galopine, et non par abus de chopines, simplement j'ai mauvaise mine.


(Parfois j'ai l'impression glaçante qu'hiverne en moi un slammeur d'un talent polarisant... )

Le ciel est d'un bleu qui me parle de sa froidure. Je veux rentrer chez moi, mais... vélo et congélateur en plein air.


Une fois la petite à l'école, c'est le moment de cavaler du pédalier. Vroom vroom sans moteur ou radiateur, ne reste que du bonheur.


J'arrive chez moi, freinant ainsi le brusque gain en rigidité de mon anatomie, et là c'est la pionce sur sofa directe. Une deuxième nuit en 12 heures. Je me réveille passé midi.


BREF OSTIE, MATIN MOLO METTONS!


Je travaille dans 3 heures... La vie est rauque and roll aujourd'hui...


Et là me vint l'idée.

Je me suis demandé à quel point je pourrais être productif en 60 minutes. À quel point je pourrais, avec le si peu d'énergie qui m'animait, industrialiser mon art. C'était décidé. Pour la première fois de ma vie, j'allais être sérieux et travailler fort pendant 3600 secondes d'affilées.


Voici le résultat après un peu de post-prod...

Tout à commencé par un petit échauffement sonore.


Après 600 secondes, la force et le sérieux n'était déjà plus de la partie. J'avais besoin d'une pause danse.


Puis vinrent mes talents extraordinaires de peintres amateurs, et c'est probablement à ce moment que les archéologues ont commencé à se dire que quelque chose clochait style ding pong.

Je me suis alors redirigé vers la membrane de mylar dans le seul et unique but de la faire frissonner.



Mais tout cela n'était que fébrilité augurant la crise, car avec encore 10 minutes au chronomètre, voici ce qui s'est passé:


Et puis, avec une seule minute au demeurant du compteur, j'ai tapé ces derniers mots...


I'm trying to get it out. I'm trying so hard because I almost believe that it could be important for people to know. But it's trapped. Like a perfect secret. It can't come out. What's inside my life is sealed shut. C'est quand je roule les yeux au ciel, si haut qu'il recommence à redescendre, c'est là que je le vois, le secret, il est là, il est tellement incendiaire. Je vous le jure presque, mais tout cela n'est qu'injure. Tout cela n'est que joie gardée à un endroit sûr.

Subséquemment l'immédiat, j'ai été livré des sandwiches à vélo pendant 4 heures.

19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

©2019 by Shaologie. Proudly created with Wix.com