• Frédéric Paris

Supercherie Dolphy: Out There, 1960

Mis à jour : févr. 19

Out There fait dans le mineur de l'innovation d'une parfaite manière, soit en tempérant sa verve créative, l'encadrant des plus jolies parois rupestres de l'unanimité troglodyte.


Gardez exactement les mêmes arrangements et placez un Miles Davis modèle #1959 comme solo-agami-sensei, et vous avez un multi-platine digne des meilleurs gratins dolphinois.


Pourtant, le jeu de Dolphy et des autres branleurs (dans le bon sens du terme) est exacerbément imaginatif tout en ne franchissant jamais le cap pyramidal de la violence, celui qu'à dynamité le Pharaon Sanders.


Je ne crois pas que l'on puisse aller plus loin en terme de limite entre la créativité pure et la conventionnalité pure, et c'est corollairement sur la ligne des frontières les plus accablées de leur dimension simple que se forment les États qui nous scient le plus la baguette en deux.



Ça me fait penser à du Mingus aux mélodies plus amples, plus souple à l’oignon dans l'intention d'y tremper la baguette.


Parlant baguette, le jeu de Dolphy fait mitraillette joueuse que l'on percevrait au ralenti en attribuant des hauteurs éparses aux différentes salves. Une pluie de balles de peinture vertigineusement saturées pour les tympans. Ça a quelque chose de réconfortant dans l'enceinte de Lascaux. Le massacre pollockien dont rêve toutes les grands-mères bien calée.


Ça a le mérite de faire réfléchir l'artiste sur les conditions de l'avant-garde:


Est-il suffisant de simplement peinturer ses balles à blanc et son canon de Thompson avant d'aller foutre le boxon dans l'éventuel sépulcre du troupeau pour être visionnaire, ou faut-il plutôt mettre au poing sa propre arme après s'être calfeutré à la Thompson de hippie assassine de troupeau, la vengeance au ventre plein de gratin dolphinois et de souple à l'oignon, maintenant Out There sur le parquet? *

*Il y a quelque chose qui ne fonctionne pas dans cette phrase. Je n'arrive pas à la rendre plus digeste, faute d'intelligence culinaire peut-être? Ou est-ce plutôt ma copine qui n'a pas acheté l'épice que je lui avait crucialement quémandé? Les temps peuvent être durs pour le swag existentiel...


Qui plus est, si jamais quelqu'un a compris ce que je voulais dire (dans tel cas, prière de me contacter pour m'expliquer ce qui m'est passé par la tête), le sublime peut-être dans les 2 façons de faire, pas de doute après l'écoute du projet d'Éric.


Sa mère, il joue comme je siffle, en jouant de la tonalité comme d'un instrument à part entière de gâteau (le dessert de la vengeance mangé à même le parquet suite à une séance de YPL?), la mettant au devant de son saxophone, jouant même de fabuleux duo avec elle dans l'aléa des choses...


En somme, Out There est l'oeuvre du génie le plus formidablement médiocre de l'histoire du jazz.



-Garçon, l'addition!

-OOUUHH!!! OUHH! GAGAGA! OUGGG!!! 40$ DaDGEUDONOUGG!


(Et oui, si vous ne le saviez pas, Lascaux était, il y a des milliers d'année, un petit bistro à la française où l'on jouait du proto-jazz les jeudi soir, inspirant par le fait même les peintres qui passaient par là...)

Lascaux en 15668 AEC. Un endroit charmant.

0 vue

©2019 by Shaologie. Proudly created with Wix.com