• Frédéric Paris

Spiritualité 101 pour desperados, cowboys et autres durs à cuire

Mis à jour : févr. 19

Mes égos crient souvent au maton que je suis par conflit d'intérêts que la spiritualité est une affaire de bites molles. Je dois admettre assez honteusement que j'adhère quelque peu à leur cause... Après tout, les ritournelles spirituelles à laquelle nous sommes exposées quotidiennement sont toutes un appel à l'idylle humide flasque. Un peu comme un acteur porno bien fiérot qui fourbirait contemplativement son semi-croque XL devant la gente dame athée, priant à genoux avant la tartinade; elle les yeux grands ouverts sur le réel, lui les yeux grands fermés sur le rêve...


Pour prouver mon point, voici les trois premiers résultats affichées en cherchant "spirituality" dans google image:





Montrez ces images à un taulard en lui parlant de la libération de sa conscience par homogénéisation énergétique avec le grand tout cosmologique et il vous fendra la noix en 2, histoire de vous libérer la conscience de manière un peu plus pragmatique. Mais il y bel et bien un moyen de tempérer ce dit taulard en vue de lui faire débuter le grand voyage avec virilité...

C'est par la musique que j'ai appris à me la jouer moins dur à cuir avec la spiritualité,car certains artistes ont compris que le fait de se faire fendre la noix par l'entremise d'une force acoustico-sensitive radicale était beaucoup plus poignardant ésotériquement parlant que de pénétrer avec amour et douceur dans un cercle de yoga sans même déchirer quelques leggings que ce soit, par exemple. Voici de quoi je parle:


Mahavishnu orchestra: Inner Mounting Flame


Pour un album mystique de 1971, on y va à fond les ballons du ashram... C'est comme si Bouddha avait été le producteur de Slayer le temps d'un disque. Tabarnaque que ça rentre dedans. En lui foutant la droite sonore qu'il mérite, le voyou en nous est en mesure de voir les étoiles phosphènatoires au plus profond de son âme. Comme si notre flamme intérieur se métamorphosait en feu de bengale.


Pharoah Sanders: Karma


Je ne connais que Sanders pour aborder la spiritualité avec une pointe de violence aussi acérée. Sa musique est purement cosmologique, en ce sens où elle n'exclut pas la psychopathie objectivo-déviante du monde, mais l’intègre plutôt en sa sphère. Karma fait bien preuve de ce constat; le malaise est toujours cycliquement présent en lui, même dans les moments de consonance, et c'est en cela que l'enregistrement à ce pouvoir sensationnel de nous faire vivre toutes les émotions possibles à l'unisson. Et évidemment, un desperado bien bolosse ne dirait jamais non à une liquidation barbare à saveur de paix...


Miles Davis: Bitches Brew

Bitches Brew seraient l'album parfait pour préparer un meurtre chamanique. L'exotisme tribale de cette production s'exhibe d'une telle puissance qu'elle ferait existentiellement rougir n'importe quel maître sicaire adepte de motocyclisme. Les transes sont à prévoir, alors si vous voulez un conseil, mettez le 9 mm bien loin du lieu d'écoute. Vous ne voudriez pas dézinguer le parrain suite à un voyage astral trop inspirant, n'est-ce pas?



Sun Ra: Cosmic Tones for Mental Therapy


Derrière un titre choquant de mauvais goût se cache vraisemblablement des tons cosmiques pour la thérapie mentale... L'art provoqué par ces tons est la seule à pouvoir instaurer pareille thérapie, c'est-à-dire un traitement aussi dramatique qu'effectif dans sa fuliginosité à modifier autant que faire se peut les schèmes cognitifs du patient vers un autre possible. Et c'est ça le vrai New Age: c'est accueillir la brute dans un environnement de brute conçu spécialement par des brutes atteints de transcendantalisme aigu.

Tout ce qu'il vous reste à faire, c'est d'inspirer et d'expirer profondément au rythme de la nature en gardant en votre cœur l'harmonie de l'univers. Une fois que c'est fait, écouter l'un de ces disques en respirant maintenant en harmonie avec eux. L'hyperventilation libre du poumon dansant vous ouvrira la porte vers l'autre monde, c'est garantie.


Shalom.


Le bonheur est parfois dans les choses simples et horribles.

©2019 by Shaologie. Proudly created with Wix.com