• Frédéric Paris

Le S&M avec Mère Nature: c'est ok si elle kiffe sa race-ine.


Les foules disent qu'elles croulent d'Amour pour la Bleue-Boule.

De raison, je dis qu'ils croulent tout court avant qu'ils ne coulent en tchoulant

"Ma Boule, elle m'a rendu maboule..."


Ce que je dis, c'est qu'ils Aiment en fait une Bleue-Boule bien spéciale,

Une certaine gnosie spirituelle de la Bleu-Boule.


Je veux dire par là qu'ils Aiment un certain fantasme boulesque en lequel ils s'enracine.

Je dis aussi que ce fantasme de la Boule est le leur et qu'ils Aiment ce qui est leur.


Au final, je dis juste qu'ils Aiment leur façon de voir les choses.


Ils sont fiers.


Cette fierté donnent du cran à leurs racines.


Je dis qu'ils Aiment penser que ces racines sont enterrinées en ce qu'il est bon d'être.


Je dis aussi que cet Amour pour leur racine vient du tréfonds de leur âme,

Que leur âme sustente aux tubercules quasi-parasitaire d'une plus Grande Cause.


Au tréfonds repose leur vraie soi.

Au tréfonds roupille la Grande Cause.


Et c'est en cela que je dis qu'au fond, ils s'Aiment à la folie.


Que leur fantasme boulesque est peuplé d'une nature qui gît gémissante en leur Amour,

Une Bleu-Boule pleine de gens qui comme eux sont épris platoniquement de la Grande Cause,

Des gens qui Aiment la Boule sans l'ombre d'un désir de la niquer grave de sa Mère Nature.


Une boule pleine de merveilleux gens comme eux...


Et j'Aime ces gens à la folie.


Parce que j'aime la Terre.

Celle sur laquelle je marche,

Pas celle de laquelle je rêve.

Ses plus gais attraits comme ses plus laids déchets.


Et qui sont ces gens desquelles je dis tant?


C'est à vous de me le dire.


Mais ne soyez pas con, à moins que vous ne soyez fier de l'être.

Ma fierté à moi, elle est là!

À être un con qui s'enracine d'une force survégétale en le vide de son crâne,

Ne se nourrissant de rien,

Ne grandissant vers rien,

Mais fleurissant pour tout parce qu'un brin fou.


Et si je viens de vous titiller l'éventuelle saillie de la connerie, n'écoutez ce que ce connard vous dit,

À moins que vous ne soyez particulièrement brillant et penaud de l'être, tout comme moi.


Mais bon, ce que je dis par dessus tout, ce que j'aime la Terre comme elle est.

Et parfois, force est d'avouer qu'elle est une petite garce.

Et les petites garces, ça mérite parfois une petite fessée.


Et comme le disent les anglophones:

Fuck it dirty, but remember:

It's not because something is naugthy that it's yours.

There's a way to call a woman a whore with love, a way to spank her with awe.

Peace out wacky warriors.

©2019 by Shaologie. Proudly created with Wix.com