• Frédéric Paris

La vie tourne en carré triptyque

Il est cardinal de s'abreuver dans la fontaine à oiseaux identitaire de tous et chacun.

C'est absolument impossible, mais le faire change tout.

Le faire donne une impression de vies.

Donne au singulier ce qui y a de pluréel.

L'avènement des imprimantes laser aide beaucoup.


À ce propos:

Veillez à ne jamais bazarder votre imprimante laser dans un bain d'oiseaux.

À moins d'avoir une imprimante amphibie.

Mais elles se font rares au Bureau en Gros, surtout par les temps qui courent.

Sans doute la pandémie, ayayayaye...


Bref!

Imprimez-vous des vies sur votre propre page de vie, et à force de caractères,

Vous verrez que tout se noirci du pléonasme le plus comico-cosmique qui soit.

On croit à une perte de sens, mais ce serait oublier la fortune de Malevitch.


Le faire guérit de l'envie d'écrire.


Au passage, désolé de vous affliger de mes mots.

Je m'excuse aussi d'avoir honte, mais je suis fier.

Je regrette d'être souple alors que mon peuple aurait préféré que j'ai don de flexibilité.

Pardonnez-moi aussi de ne pas être ingénieur.


20 000 000$ et +

Être Platon le matin.

Beyonce le soir.


Les 2 sont humaines.

Plusieurs indices m'indiquent que c'est aussi mon cas.


Pourtant, certaines humaines ne sont pas humaines comme moi.


Certains trouveront que les symboles que je traces aujourd'hui sont risibles.

D'autres m'estimerons incompréhensibles en ostie.

Certains même y verront peut-être quelque chose d'intéressant.

Tout est possible.

Mais je conçois mal qu'on me décode en ayant envie de me confectionner des carrés au citron.

Ça serait super.


D'ailleurs, pourquoi codais-je des symboles aujourd'hui?

Le sage n'écrit pas.


Prière de m'oublier, vous en bénéficierai.

Comme moi je m'oubli en me salissant des mots ici présents.

En espérant qu'on m'emmène des napkins avec les carrés au citron.


2$ pour 100

Il y a tant de château vitaux en lesquels séjourner.

Trop de philosophes ont menuisé.

Trop de prophètes ont charpenté.

On a manqué d'agents immobilier et de carburants pour voyager.


Peut-être y a-t-il démesure de solutions aux vies?

Une surconsommation existentielle?

Oubliez tout ça! J'ai 2 mots pour vous.


"Modèles réduits".


À l'échelle SVP!


Par la suite, rien de plus simple: se faire petit.

Se rétrécir pour contempler les châteaux vitaux dans toute l'étendu de leur splendeur.

Se rétrécir jusqu'à l'insignifiance.

Une fois satisfait, il ne suffit que de regrandir en vue de déplacement entre les maquettes.

C'est ce qu'on appelle la fonction érectile du monde des modèles réduits;

S'amenuir et de la vie jouir pour ensuite croître et virer folâtre.


Oh! Vous vous demandez comment créer les maquettes sans avoir vu les châteaux?

Je ne saurais dire...

J'ai trouvé les miennes dans la rue, par terre, au pied d'une poubelle de pizzéria.

Au diable les causes, ce sont de sacrées belles maquettes!


Voici donc un petit conseil:

Cessez de perdre votre temps à me lire et allez vous promener.

Des pizzérias, il y en a à tous les coins de rue.

De poubelles encore davantage.

Le bonheur est là, mais je pourrais clairement me tromper.

Comme la fois où j'ai publié un article intitulé "La vie tourne en carré triptyque".

Gratuit. Pour mettre la main à la pâte, une collaboration avec une vache et son jardin pourrait s'avérer favorable.

*Appendice pour les plus visuels:



16 vues0 commentaire